mercredi 25 mars 2020

La pince à linge et la centrale nucléaire

En ces temps de confinement propices aux réflexions sur notre société, Michel nous propose une petite fable qu'il avait rédigée en 2008.
Pour meubler nos longues journées de confinement, nous essaieront de partager régulièrement des sources de réflexion et de bonnes pratiques positives : fables, contes ou histoires, photos et liens de recettes « nature », liens d’intérêts,  etc …

La pince à linge et la centrale nucléaire

(fable des temps modernes)

Il était une fois une pince à linge sur un fil perchée, tenant en son bec une chaussette séchant au gré du vent et du soleil...
Le sèche-linge, tout imbu du progrès et du confort moderne, se gaussait de la pauvre pince à linge et de son archaïsme digne de sa soeur la bougie...

"Je suis peut-être démodée", lui dit la pince à linge "mais je ne rejette ni CO2 ni déchets dangereux, je ne consomme rien et je ne coûte presque rien  ! "
"La belle affaire" lui répondit le sèche-linge !  Mes maîtres n'ont qu'à travailler plus pour me payer moi et ma nourriture, je ne prend pas de place, je suis intelligent et j'ai même le diplôme A+++ qui fait de moi un champion du développement durable."

"Fort bien" dit la pince à linge, "mais d'où vient ta nourriture petit rejeton technologique ".
"Euh de la prise de courant" ... 
"Et qui se cache derrière la prise de courant" ? lui demanda la pince à linge d'un air narquois ... "La fée électricité" ! répondit candidement le sèche-linge... "Petit ignorant" lui répondit la pince à linge : "Ce qui te nourrit c'est une mine d'uranium dans un lointain pays du sud, des usines de fabrication de combustible, des centrales nucléaires, des centres de retraitement, des lignes à haute tension, le tout produisant des déjections si dangereuses que tes parents se demandent bien à qui ils vont pouvoir les confier pendant quelques millénaires... Tu ne trouves pas que cela fait tout de même beaucoup pour faire le
même travail que moi et sécher des chaussettes ? "

Morale : réfléchissons bien avant d'abandonner nos petits outils simples et gratuits au
profit de machines chères et reliées à un grand système technique mondialisé que nous ne maîtrisons pas à notre échelle...
Et tout cela pour ... Evaporer de l'eau.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire